Ensemble pour "Vivre Installés au Val d’Argens" dans la sécurité
Fréjus, Puget sur Argens, Roquebrune sur Argens, Le Muy

 
   Bonjour, nous sommes le 0 an Déjà 6 ans, 0 mois et 0 jours depuis la catastrophe du 16 juin 2010 !!!
 

Accueil

Dernière mise à jour le 26.11.2016 3:01

6 ans !

Que la vie de milliers de personnes a changé dans le bassin versant de l'Argens. 6 ans que certains ont perdu un proche, un ami, un troupeau, une entreprise, la santé, l'espoir, la foi...

6 ans qu'on attend des travaux à priori simples mais pas toujours anodins.

Il faut garder la foi. Les études du PAPI Argens d'intention vont être présentées ces prochaines semaines aux différentes instances de l'État, agences de l'eau, etc..., afin d'être validées et leur financement (entre 50 et 100 millions) doit être garanti.

C'est long, oui, c'est très long. Mais c'est loin d'être simple.

Il faut tenir compte d'une foule de paramètres et, pour les zones situées en amont comme Brignoles ou Draguignan, ne pas se lancer dans des réalisations qui vont impacter l'aval du bassin comme les communes du Muy, de Roquebrune sur Argens, de Puget sur Argens et de Fréjus. Il faut également tenir compte de monumentales erreurs commises dans le passé comme le canal du Reyran et la route N98 (ex-RD559) qui relie St Aygulf à Fréjus en passant sur la fin du Reyran et de l'Argens. Ces deux réalisations sont largement responsables de l'amplitude grandissante des crues et inondations dans la basse vallée de l'Argens, puisqu'elles ne laissent plus que quelques 300m. à un cours d'eau (L'Argens) qui avait auparavant plus de 4km. avec le Reyran, indépendant à une époque, pour se jeter dans la mer... Cette mer dont le niveau peut remonter de plus d'un mètre lors des violentes tempêtes de vent d'est, empêchant les eaux de ruissellement en provenance de collines de plus en plus urbanisées et imperméabilisées, de s'écouler ...

Un grand bravo et merci à toutes les personnes qui ont œuvré pour atténuer notre souffrance et qui ont sauvé ce qui pouvait l'être, parfois en prenant des risques, comme les services de secours, les militaires, les agents EDF, les fonctionnaires et j'en oublie, qu'ils me pardonnent.
Merci aussi aux journalistes, qui années après années, tentent de rafraîchir la mémoire de ceux qui auraient tendance à vouloir faire l'impasse sur notre sécurité et notre avenir.

Jean-Noël Brandenburger
Ex-président VIVA


Site officiel de l'association VIVA,
www.viva2010.org
Vivre Installé au Val d'Argens

Bref historique :

Les 15 et 16 juin 2010, des pluies d'une violence exceptionnelle (averses paroxystiques ), de l'ordre de plus de 300mm en une journée, provoquent des inondations meurtrières qui dévastent les bassins versants de la Nartuby et de l'Argens dans l’est du Var (Sud de la France).

Le 15 juin vers 17h. Les voitures flottaient dans les rues de Draguignan, emportées par les eaux en furie de la Nartuby, emportant tout ce qui pouvait l'être sur leur passage.

Quelques 5 km en aval, la sous-station électrique de Trans-en-Provence était inondée, privant du même coup plus de 100'000 abonnés de la région d'électricité (et donc d'informations cruciales).

15 km en aval, dans la petite ville du Muy, le fleuve Argens était déjà à son niveau maximum, prêt à déborder comme cela arrive régulièrement dans la basse vallée proche de son estuaire. Comme dans tout delta les petites inondations y sont habituelles. Mais le drame s'est noué là, au confluent de la Nartuby, car le cours de ce petit torrent, habituellement paisible, avait été considérablement modifié par des étranglements dus à l'urbanisation intensive de ses rives et à un entretien insuffisant de ses berges et de son lit. C'est la Nartuby, dans sa crue meurtrière et dévastatrice,  avec l'apport d'une pluviosité exceptionnelle dans un lit réduit, qui a soudain submergé le cours de l'Argens et provoqué,  jusqu'à son embouchure, les inondations les plus intenses et mémorables jamais connues.

Le 16 juin entre 2h. et 5h. du matin, 20 km à 25 km plus en aval, dans la basse vallée de l'Argens, à Roquebrune, Puget et St Aygulf (Fréjus), aucune alerte sérieuse concernant une crue, qui allait s'avérer exceptionnelle, n'avait été donnée, provoquant des morts et plus d'un milliard d'euros de dégâts dont beaucoup ne seront jamais indemnisés, ni par les compagnies d'assurances ni par aucun organisme d'Etat, pour différentes raisons.

La nuit du 15 au 16 juin 2010 a été
pour la plupart des sinistrés,
le pire cauchemar de leur vie.

Le pont de la D8, inauguré en 2009, qui passe sur l'Argens

Bilan non exhaustif

A la suite de ces dramatiques événements, 23 personnes ont perdus la vie (chiffres officiels), des dizaines de maisons et de ponts ont été soit emportés par les flots (Rebouillon, Chateaudouble, Taradeau) soit définitivement déstabilisées dans leurs fondations (La Motte), des milliers d'habitations, d'exploitations agricoles et d'entreprises ont été dévastées (dégâts mobiliers et immobiliers), près de 15'000 véhicules ont été rendus inutilisables, des milliers d'animaux sont morts noyés (bétails, animaux de compagnie, petits animaux sauvages). Des terrains, situés en bordure des cours d'eau ont été amputé d'une surface non négligeable, la terre ayant été emportée par l'eau.

Concernant les « dégâts collatéraux », une quantité difficilement chiffrable d'entreprises indirectement sinistrées (pertes de clientèle) ne sera jamais indemnisée pour le manque à gagner subi.

Le classement de certains terrains en zone inondable ou zone rouge va faire subir des baisses de prix significative au foncier. Certains terrains nus, constructibles ne le sont plus.

L'état de catastrophe naturelle a été décrété le 21 juin 2010 pour 22 communes.

Au dessus des champs inondés et du camping du Plan à Fréjus, des hélicoptères militaires cherchent des rescapés pour les hélitreuiller

Création de l'association

Le 1er septembre 2010, à Fréjus, une Assemblée Générale Statutaire a réuni plus de 120 sinistrés et amis, en présence du Député de la 5e circonscription du Var, maire de St Raphaël, et des adjoints délégués des 3 communes sinistrées de la plaine de l’Argens, Roquebrune-sur-Argens, Fréjus et Puget-sur-Argens. Le Muy a été inclus dans le périmètre de VIVA en 2011.

Ils ont voté à l’unanimité les statuts de l’association VIVA, une initiative de rapprochement des sinistrés de la plaine dévastée pour, à nouveau, Vivre Installés au Val d’Argens dans la sécurité et le progrès.

Association VIVA, Vivre installé au Val d'Argens après la catastrophe naturelle du 16 juin 2010. Lutte contre les inondations, leurs causes et leurs effets, dans la basse vallée de l'Argens

Vivant sur le lit d’aval, près de l’embouchure du ”fleuve assassin”, ils n’oublient pas, en amont, les victimes et les autres nombreux sinistrés de la Dracénie, dont ils sont solidaires.


Un constat : tout n’est pas réglé et les inquiétudes demeurent.


Des années sont écoulées, des difficultés subsistent, au changement de saison. La crainte d’un retour de la catastrophe est dans tous les esprits car aucune enquête sur ses causes n’a encore abouti et aucune nouvelle mesure de protection des populations n’est visible.
Les Groupes de Travail de VIVA avancent d’un pas accéléré pour tenter de savoir :

  1. Pourquoi cette catastrophe d’une ampleur et d’une violence démesurées ?
  2. Si le coût humain et financier de cette catastrophe aurait été aussi élevé sans les dysfonctionnements de la chaîne d'alerte et de prévention pointés par les experts ministériels.
  3. Quels blocages et pourquoi une telle lenteur dans les procédures d’indemnisation ?
  4. Quelles mesures d’urgence sont prises pour protéger les populations du danger toujours présent ?
  5. Quelles perspectives d’avenir pour les professionnels du monde agricole, des entreprises et du tourisme,  moteurs de l’économie locale ?
  6. Quelles conditions de vie, enfin, pour les habitants et particulièrement les plus démunis.

Les sinistrés attendent des réponses : certaines avec le temps, quelques-unes dans l’extrême urgence pour ne pas laisser en danger la vie d’autrui.

Un camping de Fréjus, inondé le 16 juin 2010

 « Chacun a le droit de vivre dans un environnement équilibré et respectueux de la santé »
(Charte de l’Environnement, article 1er, inscrite dans la Constitution).

Tout citoyen doit se sentir concerné : c’est la solidarité Nationale !


La météo du Dernier ajout


Du nouveau sur le site :


25/11/2016 : Dernier ajout

Edito du 25 novembre 2016 : “ On a tout essayé…? Pas encore ! ”

Après 3 jours d'angoisses, dûs à une météo particulièrement défavorable qui a causé de nombreux dégâts dans le sud-est de la France, particulièrement en Corse, voici l'édito du 25 novembre 2016, écrit par notre secrétaire général, le Dr Louis Reymondon, fondateur de l'association VIVA : page Edito

Twittez cette information pré-remplie à vos amis CLIQUEZ ICI


VIVA sur les réseaux sociaux : Dernier ajout

Pour gagner du temps, voici un accès direct sur nos "tweets" ou notre page Facebook
Il n'y a pas besoin d'avoir un compte Twitter ou Facebook pour visualiser nos informations, elle sont publiques)
Attendez quelques secondes pour voir les fils d'actualités apparaitre ci-dessous :

   
     
 
 

14/04/2016 :

L'assemblée générale de l'association VIVA aura lieu le
Vendredi 29 avril 2016

Au Camping de la Barque, situé sur la route D8 entre Saint-Aygulf et Fréjus, à coté du pont en fer qui traverse l'Argens. Localisation, cliquez sur ce lien

Ouverte à tous. Seuls les membres à jour de leur cotisation (10€ par an) sont autorisés à voter.

Copie de la convocation au format PDF (4 pages, 307ko)

Une page dédiée aux informations sur l'AG, mise à jour en fonction de l'actualité, est disponible à cette adresse :
http://ag2016.viva2010.org

Twittez cette information, pré-remplie, à vos amis CLIQUEZ ICI


12/02/2016 :

Quelques agriculteurs engagés et représentants de l'association VIVA ont reçu le préfet du Var

Lors de la rencontre de représentants de VIVA avec M. le nouveau préfet du Var, le 5 novembre 2015, il avait été convenu que celui-ci viendrait se rendre compte par lui-même de l’activité économique dans le delta de l’Argens.
Le Préfet Pierre SOUBELET, le Sous-Préfet Philippe PORTAL et le Directeur-adjoint de la DDTM Vincent CHERY étaient donc invités par VIVA à visiter 2 exploitations agricoles en zone inondable du cours inférieur de l’Argens.
Le compte rendu de la matinée au format PDF est téléchargeable ICI

Quelques agriculteurs engagés et représentants de l'association VIVA ont reçu M. Pierre Soubelet, Préfet du Var avec M. Philippe Portal, sous-préfet de Draguignan et M. Vincent Chéry

Pour information, voici une petite vidéo explicative sur la ‎ZAP‬ (Zone Agricole Protégée), propice à la lutte contre les inondations et la bétonisation grâce à un ruisselement accru. Sur le site Youtube :
https://youtu.be/_StEs3ghKsU


06/01/2016 :

Edito de janvier 2016 : “ On a tout essayé…? Pas encore ! ”

L'édito ce début d'année 2016, écrit par notre secrétaire général, le Dr Louis Reymondon, avec l'aide du bureau exécutif de VIVA, est disponible sur notre page Edito

Twittez cette information, pré-remplie, à vos amis CLIQUEZ ICI


05/11/2015 :

Le préfet du Var reçoit les représentants de l'association VIVA

Le bureau éxecutif de l'association VIVA a été reçu par M. Pierre Soubelet, préfet du Var, ainsi que M. Philippe Portal, sous-préfet de l'arrondissement de Draguignan.
Le compte rendu de la réunion au format PDF est téléchargeable ICI

Réunion VIVA chez M. Pierre Soubelet, Préfet du Var avec M. Philippe Portal, sous-préfet de Draguignan

 


03/11/2015 :

Réunion VIVA avec le 1er vice-président de la CAVEM*

Le Préfet du Var devant recevoir en audience le Bureau exécutif de VIVA, ce dernier a prié M. Sébastien PERRIN, Vice-président de la CAVEM, délégué au Syndicat Mixte de l'Argens, d'organiser une rencontre avec le 1er Vice-président chargé des Finances de la CAVEM.

Deux heures d'échanges très libres avec ces deux élus, auxquels participaient MM. Christophe BOUCHERIT, Stéphane MORFEA, présidents délégués et le Dr Louis REYMONDON, secrétaire général, ont permis d'aboutir à une vision commune sur l'exposition dangereuse aux risques d'inondations et le déroulement du processus technique et financier nécessaire à la mise en œuvre des aménagements qui s'imposent pour le réduire

.
Le compte rendu de la réunion au format PDF est téléchargeable ICI

* CAVEM = Communauté d’Agglomération Var Estérel Méditérranée


15/10/2015 :

Communiqué de presse

Pour préparer sa prochaine Assemblée Générale, VIVA (association de solidarité avec les sinistrés des inondations dans la Basse Vallée de l’Argens depuis la catastrophe de 2010) a réuni hier son Bureau, élargi à plusieurs représentants du monde agricole et du tourisme...
La suite sur le document au format PDF, téléchargeable ici :

http://telechargements.viva2010.org/2015-10-15_communique-de-presse-VIVA.pdf


14/10/2015 :

Réunion du bureau élargi de VIVA

Le bureau élargi de l'association VIVA tient une réunion privée au Camping la Barque, ce mercredi 14 octobre 2015 avec la participation de M. Sébastien PERRIN, vice-président de la CAVEM (Communauté d'agglomération Var Estérel Méditerranée) en charge du SMA (Syndicat Mixte de l'Argens) pour la BVA (Basse Vallée de l'Argens)


04/10/2015 :

Le formulaire CatNat de la Préfecture du Var

Suite aux évenements apocalyptiques de ce week-end, la préfecture du Var nous a fait parvenir le formulaire Cerfa 13669*01 "Demande communale de reconnaissance de l'état de CATastrophe NATurelle" avec le message suivant :

Le formulaire au format PDF est téléchargeable ici : http://catnat.viva2010.org/


16/09/2015 :

Mise à jour de la page http://go.viva2010.org

Le nom de cette page a été simplifié au maximum, pour pouvoir être facilement retenu en cas de risque de catastrophe naturelle, dans le bassin versant de l'Argens.
En effet, si le 15 juin 2010, plus de personnes avaient été conscientes de ce qui se passait en amont, des morts et des centaines de millions de dégâts auraient pu être évité.
Cette page se rafraichit toutes les 300 secondes, permettant de la garder active sur un Smartphone connecté à internet.

Ajout de 3 modules Météo-France ("widgets") indiquant la météo à Fréjus (delta et embouchure de l'Argens), à Carcès (zone intermédiaire critique en cas de violents orages sur le bassin versant), à Draguignan (passage de l'imprévisible rivière Nartuby, affluent important de l'Argens)

Suppression de deux modules weatermap.

Ajout d'une carte dynamique Netatmo permettant de visualiser presque en temps réel, la pluviométrie d'une zone, grâce à des modules détenus par des particuliers. C'est particulièrement intéressant lorsque les épisodes pluvieux dépassent les 50mm par heure, car le ruissellement à une importance extrème concernant le remplissage des cours d'eaux.


31/08/2015 :

Nos "tweets" (prononcez TUIT) en page d'accueil du site VIVA

Comme nous sommes tous pressés et que l'information n'attends pas, vous trouverez les derniers messages de notre compte Twitter @AssociationVIVA sur notre page d'accueil, ICI Notez qu'il faut attendre quelques secondes que le lien se fasse entre la page affichée et notre compte Twitter.

Il n'y a pas besoin d'avoir un compte Twitter ou Facebook pour visualiser nos informations, elle sont publiques)

Twittez cette information, pré-remplie, à vos amis CLIQUEZ ICI


28/07/2015 :

Var : Risque incendie et feu de forêt très sévère

Visualisez la dernière version de la carte #FDF2015 du Var, mise à jour quotidiennement par la préfecture du Var, en cliquant sur le lien suivant :
http://www.var-adm.net/massifs83_web/massifs83.gif

Vignette de l'image du 28 juillet 2015 :
Visualisez la dernière version de la carte #FDF2015 du Var, mise à jour quotidiennement par la préfecture du Var

Pour les utilisateurs de Twitter, suivez les comptes des services officiels :


14/05/2015 :

Edito du printemps 2015 : Travailler pour le meilleur mais se préparer au pire

L'édito cette fin de printemps 2015, écrit par notre secrétaire général, le Dr Louis Reymondon, est disponible sur notre page Edito

Twittez cette information, pré-remplie, à vos amis CLIQUEZ ICI


17/03/2015 :

Action 28 du PAPI de l’Argens : Étude de définition d’un programme de maîtrise des inondations les plus fréquentes dans la basse vallée de l’Argens

Étude présentée par la société SCE : Rappel des objectifs - Niveaux d’intervention - Incidences hydrauliques du niveau d’intervention 1 - Incidences hydrauliques du niveau d’intervention 2 - Incidences hydrauliques du niveau d’intervention 3 - Travaux pouvant être engagés dans les meilleurs délais.

Plus d'informations sur notre page Quoi de neuf ?


13/03/2015 :

Note préparatoire aux échanges constructifs de l’association VIVA avec Monsieur Olivier Audibert-Troin, président du Syndicat Mixte de l’Argens (SMA)

Projet de formulation commune du plan des travaux nécessaires à faire rapidement pour réduire la vulnérabilité aux inondations de la Basse Vallée de l’Argens (Le Muy, Roquebrune/Argens, Puget/Argens, Fréjus)

Plus d'informations sur notre page Quoi de neuf ?


17/02/2015 :

Courriel envoyé par Monsieur Jean-Michel Maurin, Directeur de la DDTM du Var, à l’association VIVA

VIVA avait envoyé des remerciements à Monsieur Jean-Michel Maurin, ainsi qu'une proposition de compte rendu de la réunion du 12 février 2015. En annexe, voici le courriel de réponse de Mr Maurin

Plus d'informations sur notre page Quoi de neuf ?


15/02/2015 :

Compte-rendu de réunion VIVA avec Monsieur Jean-Michel Maurin, Directeurde la DDTM du Var et son équipe

VIVA obtenu une entrevue avec la DDTM (Direction Départementale des Territoires et de la Mer) du Var, représentée par son directeur, M. Jean-Michel Maurin et son équipe, afin de discuter d’un projet global pour la Basse Vallée de l’Argens (BVA), prenant en compte les aspects hydrauliques, agricoles et touristiques : Une notion de parc agricole

Plus d'informations sur notre page Quoi de neuf ?


06/02/2015 :

Demande de réunion VIVA avec Monsieur Olivier Audibert-Troin, président du SMA (Syndicat Mixte de l'Argens)

VIVA sollicite une entrevue avec M. le président du SMA, afin de clarifier la chronologie des travaux urgents prioritaires de protection contre les inondations de la Basse Vallée de l’Argens et de La Palud.

Plus d'informations sur notre page Quoi de neuf ?


05/02/2015 :

Réunion VIVA avec Monsieur Pierre Soubelet, préfet du Var

Les délégués du Bureau exécutif de VIVA ont été reçu par Monsieur le Préfet du Var, Pierre SOUBELET, afin de faire connaissance et afin de lui présenter la liste chronologique des travaux à faire exécuter d’urgence, pour réduire la vulnérabilité aux inondations répétitives de la Basse Vallée de l'Argens.

Le 5 février 2015, des représentants de VIVA sont reçu par Monsieur Pierre Soubelet, préfet du Var, en préfecture de Toulon. Non visible, le Dr Louis Reymondon, qui tient l'appareil de photos.

Plus d'informations sur notre page Quoi de neuf ?


04/01/2015 :

Ajout d'un document oublié : "Solidarité ?"

Ce document a été lu et commenté lors de notre AG, le 9 septembre 2014, par un de nos conseiller technique.

Retour au 10 septembre 2014


03/02/2015 :

Courrier de MM. Louis Berthod et Michel Rouilleault à VIVA, concernant les travaux prioritaires urgents dans la basse vallée de l'Argens

Extrait : "...il faut faciliter l'évacuation des eaux de l'Argens vers la mer sur toute la largeur de l'estuaire (du lit mineur actuel au pont de la Galiote), comme cela se faisait autrefois..."

Plus d'informations sur notre page Quoi de neuf ?


30/01/2015 :

Travaux urgents prioritaires à moindre coût : solution testée par ARTELIA sur le littoral pour réduire la vulnérabilité aux inondations de la Basse Vallée de l’Argens

Extrait : "...La forme en toit de la plaine de l’Argens explique que le fleuve cherche à s’évacuer à la mer par divers cheminements sur sa rive droite, entre son actuelle embouchure et le canyon de la Galiote (profond de 6m). C’est le delta de Villepey. La première phase des travaux littoraux testée par ARTELIA consiste à lever les obstacles que l’homme a opposés à la nature..."

Plus d'informations sur notre page Quoi de neuf ?


15/01/2015 :

Courrier de M. Olivier Audibert-Troin, président du SMA à M. Laurent Cayrel, préfet du Var, concernant les travaux prioritaires urgents dans la basse vallée de l'Argens

Extrait : "...Afin d'apporter une réponse adaptée et rapide sur ce secteur touché par des événements pluviométriques fréquents, des travaux d'urgence sont susceptibles d'améliorer sensiblement les impacts pluviométriques...."

Plus d'informations sur notre page Quoi de neuf ?


01/01/2015 :

Travaux urgents prioritaires exposés par le Dr Reymondon secrétaire général de VIVA dans le magazine La Vague

Le secrétaire général a exposé un schéma de la chronologie des travaux nécessaires, travaux urgents prioritaires, au journaliste du nouveau magazine gratuit "la Vague".

Plus d'informations sur notre page Quoi de neuf ?

 


La suite ICI



Avez-vous des photos ou des vidéos ?

Nous recherchons des informations à publier sur le site VIVA
Niveau de l'eau sous les ponts, dans les champs, sur les routes, etc...
Merci de votre aide !

 

VIVA, aller en haut de cette page Début (haut) de la page   Ecrivez, contactez L'association VIVAContacter VIVA

 -  - www.viva2010.org
VIVA - Boîte Postale 45 - 83372 Saint-Aygulf Cedex - France